Transparence budgétaire

Participation publique

Fabrique du budget

Reddition de comptes

Budget de l'Etat

Coopération décentralisée

Dans le cadre de la bascule de la gestion budgétaire en mode programme, le Ministère de l’Économie et des Finances a mis en place un comité qui coordonne efficacement la feuille de route élaborée à cet effet. Composé des fonctionnels et d’informaticiens du Ministère, ce comité a organisé plusieurs ateliers de développement en vue de la stabilisation du Système d’Information de Gestion des Finances Publiques (SIGFP).

A l’étape actuelle, les résultats satisfaisants et rassurants obtenus ont favorisé l’élaboration et l’édition du Document de Programmation Pluriannuelle des Dépenses (DPPD) de l’ensemble des ministères. Pour la première fois en République du Bénin, la version SIGFP des DPPD a accompagné le DPBEP pour le Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) tenu en juin 2021 à l’Assemblée Nationale.

Pour la phase de budgétisation, le comité poursuit en atelier et sur site les travaux de développement afin que cette étape se passe aussi avec succès.

Résolument, le Benin fera la bascule totale pour compter du premier janvier 2022 avec une base de données unique pour l’élaboration de la loi de finances, son exécution et sa comptabilisation.

Cette avancée du Benin dans les réformes des finances publiques avec le
SIGFP, marque un tournant décisif dans la gouvernance des systèmes d’information du Ministère de l’Economie et des Finances. Ce système unique qui intègre la dorsale budget comptabilité pour la préparation et l’exécution du budget de l’Etat remplace trois systèmes qui seront désormais obsolètes pour compter du 1er janvier 2022. Il s’agit du :

  • SIPIBE : système qui s’occupe de la préparation du budget de l’Etat dans l’approche classique ;
  • SIGFiP : système qui s’occupe de l’exécution du budget de l’Etat dans l’approche classique ; et,
  • ASTER : pour la comptabilité publique. Les atouts du SIGFP trouvent leurs essences dans le choix technologique de son environnement de développement qui garantit une flexibilité d’évolution et une interopérabilité en matière d’intégration avec les autres systèmes tels que les systèmes de la paie, des pensions et des régies.

Télécharger le rapport