Transparence budgétaire

Participation publique

Fabrique du budget

Reddition de comptes

Budget de l'Etat

Coopération décentralisée

Exposé des grands résultats physiques et financiers atteints au titre de la gestion 2019-présentation des caractéristiques du budget gestion 2020 et engagement pour l’exécution du budget gestion 2020 à blanc en mode programme.  Tels sont les principaux points abordés le mardi 7 janvier 2020 par le Directeur Général du Budget M. Rodrigue CHAOU, lors de la cérémonie de lancement du budget de l’Etat, gestion 2020 qui a réuni autour des membres du cabinet du Ministre de l’Economie et des Finances, les acteurs de la chaîne des dépenses publiques des ministères et institutions de l’Etat, les responsables des structures techniques du Ministère de l’Economie et des Finances ainsi que ceux du Ministère du Plan et du Développement.

C’est sous la présidence du Directeur de Cabinet du Ministre de l’Economie et des Finances Monsieur Hermann O. TAKOU, représentant le Ministre de l’Economie et des Finances empêché que s’est déroulée la cérémonie de lancement de l’exécution de la loi de finances pour la gestion 2020.

En ouvrant les échanges techniques qui précèdent le mot officiel de lancement, le Directeur Général du Budget a d’abord fait un bref rappel de la performance financière enregistrée en 2019 et des principaux indicateurs dont l’atteinte démontre, si besoin en était encore, de la solidité et de l’efficacité de la politique budgétaire en cours dans notre pays depuis avril 2016. Il a notamment fait cas des indicateurs relatifs à la convention de financement du Programme d’Appui au Développement du Territoire, à ceux liés à la convention de financement du Programme d’Appui au Développement Durable du Secteur Agricole (PADDSA) et à ceux du programme Economique et Financier avec le FMI.

Il a, par la suite, insisté sur le bon niveau d’exécution des crédits d’investissement dans les ministères stratégiques avant de révéler à l’assistance, les caractéristiques du budget, gestion 2020. On retiendra, en ce qui concerne les points saillant de cette partie de son intervention que le budget de l’Etat pour la gestion 2020, en plus de présenter une meilleure lisibilité de l’action publique, consacre la montée en puissance des Investissements et actions à sensibilité sociale, l’allègement du système fiscal et la généralisation à titre expérimental de l’approche programme à tous les ministères.

Enfin, le Directeur Général du Budget a exhorté les acteurs de la chaîne des dépenses publiques  à œuvrer pour une gestion budgétaire efficace et non heurtée en 2020. Il les a, pour ce faire, invité à (i) conformer les Plans de Travail Annuels et les Plans Passation des Marchés au budget 2020 ; (ii) anticiper sur les contrats d’entretien, de gardiennage, de sécurité, etc. ; (iii) régulariser à bonne date les Ordres de Paiement émis au titre de la gestion 2019, de même qu’à régulariser les dépenses effectuées par anticipation en 2019 sur les  crédits de la gestion 2020.

A sa suite, le Directeur de Cabinet du Ministre de l’Economie et des Finances, après avoir décliné la composition par grandes masses du budget, gestion 2020 et les principes ayant présidé aux choix budgétaires pour l’année 2020, a rappelé l’exécution budgétaire en double commande qui est, selon lui, une étape cruciale pour l’apprentissage collectif et l’accoutumance à la nouvelle gestion publique mais aussi décisive pour la bascule de l’exécution en réel en mode programme à partir de l’année 2021.