Transparence budgétaire

Participation publique

Fabrique du budget

Reddition de comptes

Budget de l'Etat

Coopération décentralisée

Le SARS-CoV-2 est un nouveau coronavirus émergé en Chine en 2019. Depuis que l’OMS l’a déclaré comme urgence de santé publique de portée internationale puis pandémie, la COVID-19 a touché plus de 198 pays dans le monde dont le Bénin qui a enregistré son premier cas le 16 mars 2020. A la date du 30 Septembre 2020, le Bénin a dépisté 172.789 personnes dont 2.370 cas confirmés positifs à la PCR à la COVID-19, 10.123 cas suspects, 2.259 (95,3%) personnes guéries, 41 décès, 70 personnes sous traitement. 55% des personnes touchées sont des hommes contre 45% de femmes. La tranche d’âge de 15 à 45 ans est la plus touchée (67,5%). L’Indice de positivité (nombre de cas positifs/nombre de cas dépistés) est de 1,4%.

Les projections laissent entrevoir le nombre de cas confirmés en fin décembre 2020 entre 12800 et 85280 et le nombre de cas graves (nécessitant une hospitalisation en réanimation) cumulés de juin à décembre 2020 entre 632 et 4262.

Pour faire face à cette situation, le Bénin a élaboré un plan de contingence dont l’objectif général est de renforcer ses capacités à mettre fin à la propagation du SARS-CoV-2 d’ici à fin décembre 2020. Il se dégage de cet objectif général, les objectifs spécifiques ci-après :

  • ✓       OS1 : Renforcer les capacités de préparation ;
  • OS2 : Minimiser la transmission interhumaine ;
  • OS3 : Renforcer les capacités d’intervention ;
  • ✓       OS4 : Accroître les capacités de résilience des cas confirmés de COVID-19 ;
  • OS5 : Renforcer la coordination dans la gestion de l’épidémie de COVID-19 ;
  • OS6 : Promouvoir la recherche- action dans la gestion de la COVID 19.

Le plan opérationnel adresse les principaux axes de riposte suivants :

  • la coordination de la riposte ;
  • la surveillance épidémiologique (dépistage, mise en quarantaine, recherche des contacts, gestion des données etc.) ;
  • le renforcement du laboratoire pour le diagnostic des cas ;
  • la prise en charge des cas ;
  • la communication et la mobilisation sociale ;
  • la mobilisation des ressources, les finances et la logistique ;
  • la promotion de la recherche.

Télécharger le document