Transparence budgétaire

Participation publique

Fabrique du budget

Reddition de comptes

Budget de l'Etat

Coopération décentralisée

Le Bénin remporte le meilleur prix de l’édition 2019 du programme de Renforcement des Capacités en Gestion des Finances Publiques de CABRI

Candidat au prix de la meilleure équipe du Programme de Renforcement des Capacités en Gestion des Finances Publiques de CABRI, au même titre que six autres pays africains, le Bénin est sorti meilleur à l’issue de neuf mois de travaux, ponctués d’évaluations à mi-parcours.

Le Programme “Renforcement des Capacités en Gestion des Finances Publiques” est une initiative de l’Initiative Africaine Concertée pour la Réforme Budgétaire (CABRI) dont la finalité est de soutenir les Etats africains dans leurs efforts de réforme et de modernisation de la gestion des finances publiques. Il regroupe chaque année, un échantillon de pays sélectionnés sur la base de la pertinence des domaines de travail et des thèmes choisis. Pour l’édition de 2019, le Bénin a été admis au programme avec six autres pays que sont le Mali, le Rwanda, le Ghana, la Guinée, la Centrafrique et l’Ethiopie sur un thème portant sur l’autonomie financière des Collectivités Locales.

Il s’agissait, en effet, pour le Bénin, de rechercher des solutions pratiques à la problématique de la faiblesse des recettes propres des Collectivités locales face au rythme plus important d’accroissement de leurs dépenses de fonctionnement.

Du diagnostic réalisé par l’équipe mise en place à cet effet, il ressort des problèmes de divers ordres liés, les uns à la qualité des ressources humaines, aux relations fonctionnelles critiques qu’entretiennent les collectivités locales aves les services déconcentrés de l’Etat, les autres à la qualité des textes qui régissent la collecte des revenus fiscaux et non fiscaux dans les communes ou encore à des questions de déficit de pratique de la transparence dans les opérations de planification et de gestion des finances locales.

Les approches de solutions identifiées pour la résolution de ces problèmes et testées sur les communes du Département du Plateau et sur la commune de Malanville, ont révélé une efficacité telle que leur généralisation peut être actée.

Ce qui a milité en faveur de l’attribution au Bénin, lors du séminaire d’évaluation par les Pairs tenu à Dar es salaam en Tanzanie, du prix de la meilleure compréhension du problème et, par voie de conséquence, de la meilleure compréhension de l’approche PDIA, adaptation itérative pour la résolution de problèmes.