Transparence budgétaire

Participation publique

Fabrique du budget

Reddition de comptes

Budget de l'Etat

Coopération décentralisée

La performance au cœur du pilotage de la gestion budgétaire

Evaluer les performances pour afficher les progrès et relever les causes de dysfonctionnements enregistrés en vue de mieux aborder les défis du futur est un exercice qui occupe une place de choix dans le nouveau mode de gestion publique axée sur les résultats.

C’est à cet exercice que les membres du comité de direction (CODIR) de la Direction Générale du Budget (DGB) élargis aux chefs de service et points focaux « suivi-exécution » se sont livrés, le mercredi 17 juin 2020 dans la salle de Conférence de la direction sise au 1er étage du bloc technique du Ministère de l’Economie et des Finances pour le compte du premier trimestre de l’année 2020.

Organisés sous l’autorité du Directeur Général du Budget, Monsieur Rodrigue S. CHAOU, les travaux de la revue ont été préparés et pilotés par la Cellule d’Analyse Budgétaire et de Statistiques (CABS) avec la modération éclairée du Directeur Général Adjoint du Budget, Monsieur Jacob ALI-KEKERE. Malgré la crise sanitaire due à la pandémie de Covid-19 avec ses effets néfastes sur l’économie nationale, la mobilisation et la motivation du personnel au travail, l’exécution du PTA à fin mars 2020 de la DGB s’est déroulée sans difficulté majeure. Les programmes budgétaires « Gestion des dépenses publiques » et « Assurance retraites aux agents de l’Etat » pilotés par la DGB ont enregistré des taux de réalisation physiques respectifs de 16,76% et 23,55%, un peu en deçà des objectifs du trimestre.

La présentation du rapport d’exécution du PTA au titre du premier trimestre 2020 et l’analyse des résultats obtenus ont permis de mettre en évidence les progrès réalisés ainsi que les points d’attention pour le reste de l’année.

Quelques réalisations sommaires au titre du premier trimestre :

  • la préparation du Débat d’orientation budgétaire (DOB) à travers le co-pilotage des travaux d’élaboration du Document de Programmation Budgétaire et Economique Pluriannuelle de Dépenses (DPBEP) 2021-2023, l’appui conseil aux ministères dans l’élaboration des DPPD version initiale, la tenue des réunions techniques en vue de la définition des tendancielles de dépenses ;
  • l’élaboration et la publication du rapport d’exécution de la loi de finances, gestion 2019, du rapport de fin d’année et sa version citoyenne ;
  • la signature du protocole d’accord et de partenariat avec International Budget Partnership (IBP) et Global Initiative for Fiscal Transparency (GIFT) suite à l’autorisation du Gouvernement ;
  • la liquidation à bonne date des charges de pensions de retraite ainsi que de la solde des agents de l’Etat ;
  • la mise en place des moyens au profit des ministères et institutions de la République
  • la prise en charge des décisions administratives prises par le Gouvernement au profit des ministères et institutions de l’Etat ;
  • la délivrance de plusieurs avis techniques dans le cadre du contrôle budgétaire de la dépense publique ;
  • l’exercice de la fonction de régulation budgétaire à l’effet de garantir la soutenabilité budgétaire en fin de gestion ;
  • le pilotage des crédits globaux au profit des programmes budgétaires ministériels ;
  • l’implantation de la délégation de la DGB dans les départements de l’Atlantique-Littoral ;
  • la participation à plusieurs séminaires nationaux et régionaux sur la gouvernance financière ;
  • la transmission pour adoption par le Conseil des ministres, des textes d’application de la LOLF, notamment, le calendrier de la préparation budgétaire, la procédure d’exécution budgétaire en mode programme ainsi que les modalités de nomination et les attributions des Responsables de programmes.

Il convient aussi de signaler que la fin du premier trimestre a été marquée par une bonne performance de notre pays en matière de transparence budgétaire et de la participation citoyenne au titre de l’année 2019. En effet, de 39/100 en 2017, la notation du Bénin a fait un bond de 10 points en 2019 en passant à 49/100 devenant ainsi le leader en Afrique francophone en matière d’ouverture budgétaire et 6ème en Afrique.

Les performances de la direction par programme et par action s’affichent comme ci-après :


Photo de quelques participants – DGB