Transparence budgétaire

Participation publique

Fabrique du budget

Reddition de comptes

Budget de l'Etat

Coopération décentralisée

Mettre à la disposition du public en temps utile et opportun l’information
budgétaire, lui faciliter son accessibilité et dans un langage facile et compréhensif sont des normes promues et consignées dans les dispositions du décret n°2015-035 du 29 janvier 2015 portant Code de transparence dans la gestion des finances publiques en République du Bénin.

En respect de ces obligations juridiquement consacrées et qui font foi de la bonne utilisation des ressources publiques, le Ministère de l’Economie et des Finances à travers la Direction Générale du Budget élabore et publie le rapport de milieu d’année. Cette revue de milieu d’année de l’exécution du budget a pour objectifs de fournir à mi-parcours, des explications détaillées sur la mise en oeuvre du budget, d’identifier les problèmes de gestion Budgétaire et de proposer des ajustements nécessaires pour l’atteinte des objectifs de politiques économique et sociale portés par le budget en exécution. Le présent document qui représente la transcription en version simplifiée du rapport de milieu d’année 2021, vise à assurer sa diffusion et sa compréhension par tous. Sa présentation s’articule autour des points suivants.

Principaux points d’exécution de la loi de finances au 30 juin 2021

Constituée du budget de l’Etat et des opérations de trésorerie, la loi de finances pour la gestion 2021 votée par l’Assemblée Nationale est égalée en ressources et en charges à la somme de 2 452 192 millions de FCFA. La loi de finances de finances de 2021 est en augmentation de 285 093 millions de FCFA par rapport au montant de 2020 qui est de 2 167 099 millions de FCFA.

Cette hausse des charges au titre de la gestion 2021 tient à plusieurs facteurs dont notamment :

  • le renforcement des moyens pour la poursuite des chantiers ouverts dans le cadre de la mise en oeuvre du Programme d’Actions du Gouvernement (PAG 2016-2021) ;
  • l’inscription de crédits budgétaires pour la poursuite de la mise en oeuvre des mesures de soutien aux citoyens, à l’entreprise et à l’emploi en réponse aux menaces de Covid-19 et la prévention contre d’éventuels risques de catastrophes ;
  • la constitution de provision au budget pour l’organisation des élections présidentielles de 2021, etc.

Télécharger le document